dimanche 23 février 2020

9h00 GARE

86 / 68 / 54 Km

vers Grisy,Montgeroult

Sortie Club

8h30 GARE

(Toutes les sorties 2020)

Attention: 5mn avant, il n'y a personne, 5mn après, il n'y a plus personne.

Dictons de l'année: Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin

Rappel important
Pour la sécurité de tous les cyclos et vététistes, en cas de risque d'orage, les sorties seront annulées. Le bureau décline toute responsabilité.

 

Temps frais et couvert, ce matin, pour le départ de cette sortie club vers St Germain et Marly. Un bon petit groupe composé de Jean-Luc, Eric, Olivier, Didier, Yannick, Anthony, Bruno, Patrick, Stéphane, Gilles, Hamid et moi (12).

Après avoir traversé rapidement la forêt de St Germain, nous prenons la direction de la forêt de Marly, via le centre hippique de la jonction à proximité de la N13.

Petite montée par la route des princesses vers le lycée agricole et horticole de St Germain puis descente vers le ru de Buzot pour entrer dans la forêt de Marly. Après une boucle d'une dizaine de km biens boueux, nous ressortons de la forêt sur la D7 à quelques encablures de Marly Le Roi, que nous traversons pour rejoindre la Seine et filer vers le pont de St Germain et rentrer par le chemin de halage qui va jusqu'à Sartrouville puis les quais jusqu'à Cormeilles et le chemin de la Mardelle (dernière difficulté). Encore une belle rando. Merci à Gilles et Didier qui ont porté mon VTT (23 kg) par dessus les arbres couchés en travers des chemins. Merci aussi à Jean-Luc pour cette trace.

La trace : https://connect.garmin.com/modern/activity/4479893653

440px Forêt de Marly Cassini

La forêt de Marly, qui fut appelée « forêt de Cruye » jusqu'au XVIIIe siècle, est une forêt domaniale de 2 000 hectares, située dans les Yvelines, à vingt kilomètres environ à l'ouest de Paris, entre Saint-Germain-en-Laye et Versailles. Elle s'étend sur une longueur d'environ 12 kilomètres d'est en ouest sur les communes de Louveciennes, Marly-le-Roi, Saint-Nom-la-Bretèche, Feucherolles ; elle communique avec la forêt de Saint-Germain-en-Laye par la Plaine de la Jonction à Chambourcy.

C'est un ancien domaine de chasse des rois de France, puis des présidents de la république. Elle est entaillée, depuis 1935, dans toute sa longueur par l'autoroute de Normandie (A13).

Robert

Onze cyclos au rendez vous dominical de 9H (Françoise, Jocelyne, Ghislain, Patrick,Georges, Hervé, Jean-Paul, Michel G, Stéphane S, Noel et Alain).

Martine est partie à 9h30 pour 45 km.

Il ne gèle pas mais la température est très fraîche. Temps très couvert avec même du brouillard sur US . Les routes sont bien mouillées. 

Ghislain

Petit événement, ce matin à la gare de Cormeilles. C'est, en effet, la première sortie club sous la présidence de notre ami Noel. Et ils sont nombreux à braver le froid ( 0° )

pour l'accueillir et le féliciter de sa nouvelle " investiture". Il y a 18 cyclos et de nombreux vététistes.

Les quatre triathlètes partent devant avec Christophe. Les autres suivront en restant groupés. Petite onglée pendant la première heure. Puis le soleil va nous réchauffer un peu.

"Coup de mou" pour Françoise en fin de parcours car elle a voulu un peu trop tester auparavant son "cœur" et ses jambes en vue de préparer ses futures escalades vosgiennes de Mai.

Mais elle nous a promis que désormais elle suivrait les conseils de tonton Jean Paul.

Martine (notre nouvelle trésorière) est partie à 9h30 pour 35 km. Jojo et Jocelyne devaient l'accompagner mais, avec la température, ils ont préféré rester sous la couette ! 

Ghislain

Temps très frais et couvert pour le départ de cette sortie club ou Je décide d' emmener le groupe aux alentours des marais de Stors. Un bon petit groupe composé de Robert, Didier, Yannick, Anthony, Patrick, Stéphane, Christophe, Gilles, Hamid et moi. Rémy ayant un peu de retard, nous le retrouvons à Montigny. Après avoir passé rapidement la forêt de Montmorency, en passant par le pont du diable, nous prenons la direction de Mériel sur Oise et passons à l’Ouest du parc et château de Méry. Après avoir longé l’Oise sur quelques kilomètres sur un chemin de halage, nous bifurquons vers la réserve naturelle des Marais de Stors qui nous rappelle bien des souvenirs. Lors d’un passage par ce chemin, nous nous étions fait interpellé par un garde de l’ONF, fait heureusement qui n’a pas eut de conséquence. Et c’est là que Rémy, fin connaisseur du secteur, nous a concocté une petite boucle avec un arrêt photo sur un petit promontoire avec une vue panoramique sur les marais. Ensuite, retour vers Cormeilles en passant par Villiers-adam, Bessancourt, Taverny avec une petite séparation en 2 groupes au niveau du Haras St Jacques, un par la forêt, l’autre par la route, de courte durée car nous nous retrouvons à Taverny.
Je pense que tout le monde a pris du plaisir à se retrouver entre copains sur cette sortie, malgré le froid du départ, et Gilles se rappellera de son arrêt “regonflage” d’amortisseur AR !
Jean-Luc

Pour en savoir plus sur le pont du diable, cliquez ici :

http://www.journaldefrancois.fr/histoire-foret-de-montmorency-le-pont-du-diableet-projet-immobilier-prevu-en-pleine-foret.htm
La trace : https://connect.garmin.com/modern/activity/4454413876

20200119 111350

Ce matin, quelle belle surprise ! Nous sommes 12 : Jean-Luc, Didier, Hamid, Eric, Anthony, Claude, Olivier, Christophe, Stéphane, Patrick, Yannick, et Robert) pour profiter de cette belle matinée avec un peu de soleil et pas trop de boue. C’est rare en cette saison. L’idée, de Jean-Luc, est d’aller vers la ferme d’Ecancourt, aux abords de l’Hautil. Après un détour par la forêt de St Germain et le single qui va vers l’étang du Corra, nous passons le pont sur la Seine par la passerelle bleue, puis celui sur l’Oise pour aller vers Maurecourt et Jouy Le Moutier, pour enfin remonter vers l’Hautil. Nous avons, à ce moment là, environ 25 km au compteur et il est presque 11 h. Nous roulons groupés jusque là, mais aux abords de la forêt après une montée dans la boue qui n’en finit pas, le groupe de tête, piloté par Jean-Luc, décide de monter dans la forêt. Avec Gilles, Didier, Olivier et Yannick, nous décidons de rester en bas et j’appelle Jean-Luc pour lui dire que, vu l’heure, nous prenons le chemin du retour par Jouy Le Moutier. Nous nous retrouvons à Conflans et nous finissons la sortie ensemble. Comme dit Didier, difficile de nous séparer, ça ne dure jamais très longtemps. Retour vers Cormeilles par le quai du génie et dernière escale devant l’église de La Frette où nous rencontrons Christian Da Silva Pereira « ex adhérent » qui porte le maillot du club, avant de nous éclater et rentrer par petits groupes. Belle matinée de retrouvailles pour certains et de reprise pour les autres.

Pour moi, le premier bon moment avec les copains en ce début 2020. Il fallait le ponctuer.

Merci à tous et surtout à ceux qui ont souffert dans la boue, ils se reconnaitront. Pour moi, comme pour Didier, c’était plus facile avec la fée électricité.

Robert